Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 18:33

 

 

 

LES CONTROVERSES  DES CHEFS DES PARTIS POLITIQUES  FACE A LA DEMOCRATIE

EN

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

 

Chers compatriotes, parlons un peux des pratiques, des comportements et attitudes politiques démocratiques dans les Chefs des leaders des partis politiques en République Démocratique du Congo.

Reconnaissons le que la République Démocratique du Congo est entrain de faire son bon chemin vers la démocratie (qui est un processus); et que les Acteurs principaux sont les partis politiques et les leaders des partis politiques ; qui par la même occasion  veulent devenir, à travers les élections prochaines; des présidents de la République de ce grand pays aux mutations démocratiques.

La grande inquiétude, est celle de savoir si ces chefs et leaders des partis politiques vont, une fois au pouvoir ; œuvrer pour le respect de la démocratie dont le processus est irréversible. Nous en avons l’expérience.

 

Par définition, la démocratie est un mode de gestion dont la dynamique est commandée par le peuple ou par l’intérêt général.

C'est-à-dire que, tout parti politique Congolais est, pendant ce moment ; dans une compétition pour la conquête, l’exercice et le contrôle du pouvoir politique par et à travers la pratique des principes et des vertus démocratiques.

Par conséquent, la démocratie est un phénomène très complexe dont le développement est fonction des plusieurs agents dont, comme nous venons de le souligner ; les plus importants sont les partis politiques et les Elites politiques (Acteurs politiques), comme modèles et agents de la socialisation politique.

 

Chers compatriotes, vous comprenez le rôle combien capitale et important que doivent absolument jouer les Chefs des partis politiques dans leurs partis politiques d’abord et une fois au pouvoir ; pour le développement de la démocratie en République Démocratique du Congo.

D’où les pratiques, les comportements et les attitudes politiques démocratiques de la part des leaders des partis politiques ; doivent se manifester au sein des leurs partis politiques d’abord  avant de se répercuter ou d’être transférés sur le gouvernement et la nation pendant leurs gouvernances officielles du pays.

Alors il sied maintenant de découvrir par une étude sérieuse si les pratiques, les comportements et les attitudes politiques des Chefs des partis politiques et présidentiables en République Démocratique du Congo, reflètent -t- ils un caractère démocratique dans la gestion des leurs partis politiques respectifs?

Soit la gestion des partis politiques au sein de la majorité et dans l’opposition politique par les leaders politiques et présidentiables ;  est – t- elle démocratique?

Nous allons essayer de répondre avec vous ensemble à ces questions importantes, par rapport aux principes, aux vices et aux vertus démocratiques qui doivent, en principe ; caractériser leurs gestions, leurs pratiques, leurs comportements et leurs attitudes politiques au sein des leurs partis politiques respectifs.

 

1. La Transparence : La plupart des cas en République Démocratique du Congo, la gestion  d’un parti politique est une affaire du Chef, qui n’a pas des comptes à rendre ni à son entourage ni aux militants de son parti.

 La provenance des fonds et les réalités bancaires du parti ne sont connues que par le Chef du parti lui-même. Et par conséquent ce comportement lui donne droit d’affirmer, sans froid aux yeux ; que les fonctionnaires du parti doivent travailler bénévolement pour l’implantation du parti et la formation civique des militants.

Un tel présidentiable ne peut pas changer une fois au pouvoir. La gestion de la chose publique sera chaotique et les fonctionnaires de l’Etat ne seront jamais payés, une fonction publique que nous voulons professionnelle, développante et standard.

 

2.   L’Alternance : Dans la plupart des partis politiques Congolais,  exclus les nouveaux ; l’alternance n’est pas à l’ordre du jour. La culture du Chef, incarnation de tous pouvoirs est la règle d’or.

L’espace politique au sein du parti politique est gérée comme un royaume, où le pouvoir se transmet, après la mort du fondateur et Chef au fils et du fils en petit fils.

Un tel présidentiable, une fois au pouvoir ; ne voudra jamais le quitter ou organiser sa succession par les élections. Soit s’il les organisait, ça serait que des élections piégées et qui doivent lui être avantageuses.

Modification de la constitution et de la loi électorale, permutation des membres du conseil constitutionnel et de la commission électorale indépendante, incarcérations des opposants …sont là les pratiques d’un leaders de ce genre une fois au pouvoir.

 

3.  L’Intégration Sociale : La première des missions d’un parti politique est celle d’œuvrer pour l’intégration de toute la population ou des toutes les souches de la population au sein du parti politique et de la société.

Des partis politiques à caractères tribale, ethnique et provinciale ne peuvent jamais promouvoir l’intégration sociale de toute la population au sein de la nation une fois aux affaires. Ces partis politiques existent en République Démocratique du Congo et il faut les identifier et les dénoncer au grand public.

 

4. Débats politiques : Il existe des partis politiques en République  Démocratique du Congo au sein desquels la contradiction n’est pas permise et est considérée comme une offense à la personne du Chef du parti.

Le manque des débats politiques est la source de toute forme de dictature, de l’intolérance et de l’implantation d’un pouvoir fort et répressif.

Des tels présidentiables sont dangereux pour la démocratie en République Démocratique du Congo.

 

5. Le refus de la tenue des Congrès au sein des partis politiques: Pourquoi la plus part des leaders et Chefs des partis politiques ne veulent pas de la tenue des congrès ?

Les congrès sont des assemblées générales des partis politiques qui permettent à leurs membres de faire une autocritique du parti pour une période déterminée afin de retracer les grandes lignes de la politique du parti.

Les congrès favorisent la transparence, le contrôle, la liberté d’expression et l’alternance à la tête du parti.

Le refus d’organiser les congrès dans un parti politique est un signe fort de l’absence de la démocratie. Un tel leader politique et présidentiable qui refuse de l’organisation des congrès dans sa formation politique ; est dangereux pour la démocratie et pour la constitution de la nation. Ces partis politiques doivent être identifiés en République Démocratique du Congo.

 

6.  Le Respect de la Loi ou du Règlement d’ordre intérieur dans le cas d’espèce : Des leaders politiques inamovibles, Chefs coutumiers, qui ne tolèrent pas la contradiction et dont la gestion échappe à toute transparence et contrôle, sont bel et bien à identifier dans l’espace politique Congolaise.

Leurs paroles, comportements et attitudes politiques ont force des lois ou des règlements dans leurs partis politiques. Ils ne peuvent en aucune circonstance respecter le règlement d’ordre intérieur de leurs partis politiques respectifs, ni moins respecter la loi une fois aux affaires.

Chers compatriotes, on ne devient pas démocrate du jour au lendemain. La démocratie s’apprend et elle prend ses racines dans les partis politiques et non pas dans la gestion des affaires de l’Etat.

Ce n’est pas au pouvoir que les présidentiables et dictateurs dans leurs partis politiques apprendront à être démocrates, gestionnaires et superviseurs des affaires publiques dont la population est propriétaire.

 

Chers compatriotes, comme vous l’avez constaté, nous n’avons pas voulu par nous même identifier les partis politiques qui se retrouvent dans ce désordre gestionnaire qui frise la démocratie; mais nous avons voulu laisser une ouverture pour vous permettre de réfléchir et de prendre une décision par rapport à votre appartenance politique.

Nous sommes ouverts pour toute contradiction.

 

Serge Ntumba. 

                        

Partager cet article

Repost 0
Published by action.good.governance.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de action.good.governance.over-blog.org
  • Le blog de action.good.governance.over-blog.org
  • : Ce blog est initié en vue d'inviter le peuple du monde à échanger sur la bonne gouvernance aux fins d'humaniser la planète...
  • Contact

Profil

  • action.good.governance.over-blog.org
  • Specialiste en Sciences Politiques et Administratives de Luniversite de Lubumbashi. Certifie en Bonne Gouvernance a l'Universite de Pretoria en Afrique du Sud.Pere de 3 enfants.
  • Specialiste en Sciences Politiques et Administratives de Luniversite de Lubumbashi. Certifie en Bonne Gouvernance a l'Universite de Pretoria en Afrique du Sud.Pere de 3 enfants.

Recherche

Liens