Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 10:32

 

 

RDC, ‘’La Révolution de la Modernité’’ : Un projet ambitieux qui a l’air d’un Utopisme verbalisant : Pour quel acteur politique Exécutant et dans quel environnement Politico Social ?

 

Un Projet et une vision du Chef de l’Etat Congolais pour le développement de la RDC pendant cette nouvelle législature. C’est justement la pensée, la vision politique et le projet économique, social et culturel du Président de la République Démocratique du Congo pour la population Congolaise.

C’est une ambitieuse volonté exprimée clairement de faire du Congo un pays émergent à l’horizon, qui résume la vision et les idées forces de Joseph Kabila et qui semble être un condensé de démarche, de méthode, hors des sentiers battus, qui explique de manière cohérente les actions, décisions et autres orientations politiques du Président réélu.

 

Voici les propos du Président Joseph Kabila Kabange sur le projet lors d’une réunion avec les membres de la Majorité Présidentielle avant la campagne: « …Nous allons gagner les élections parce que vous et moi avons une passion, celle du Congo; une vision, celle de la modernisation de notre pays; un objectif, le bien-être des congolais, avec une équipe homogène, disciplinée, rodée, déterminée et performante... A cet égard, mon ambition n'est rien de moins que l'émergence du Congo à l'horizon 2030, comme un pays de référence et à forte croissance, et son accession au statut de puissance mondiale à l'horizon du centenaire de notre indépendance. Cette ambition est portée par une vision, celle d’un Congo dont la vocation naturelle est d'être «la maison au sommet de la montagne », l'étoile polaire dans la constellation des nations. Elle est aussi portée par une démarche singulière, parce que constamment en rupture avec les schémas du passé et friande de formules novatrices, efficaces et audacieuses. Ensemble, et comme le démontre l'expérience des dix dernières années, cette vision et cette démarche ont une capacité inégalée à transfigurer rapidement notre pays. Par rapport aux modes de pensée et d'action ambiantes, elle constitue une véritable révolution. La « Révolution de la Modernité…. Ensemble, motivés et déterminés, nous allons gagner le pari de la reconstruction et de la modernisation du Congo… La Révolution de la Modernité : Congo, puissance agricole en 2030 ‘’(…) ».

 

La principale question qui circule sur toutes les lèvres des observateurs et analystes politiques  Congolais et Internationaux est celle de savoir si le Chef de l’Etat Congolais en parlant d’une équipe homogène, disciplinée, rodée, déterminée et performante…, il faisait allusion à celle qui était en face de lui à Kingakati que le peuple Congolais connait bien ? Une équipe rodée dans la corruption, les fraudes, les détournements des fonds publics, source de son   embourgoiement sans causes; avec une administration publique non developpente, moins professionnelle et moins standarde sur l’ensemble du territoire Congolais? Ou bien, le Chef de l’Etat faisait allusion à une équipe que le peuple Congolais ne connait pas ?

C’est cela qui justifie l’utopisme que caractérise ce projet au contour ambitieux, qu’est « La Révolution de la Modernité ».

Comme nous l’avons souligné, la Bonne Gouvernance Territoriale, des Ressources humaines et des Ressource naturelles est la clef de voute pour la réussite de ce projet.

 

La Bonne Gouvernance comme ensemble des règles et des principes doit être considérée comme une éthique en République Démocratique du Congo. Et lorsque ses règles et ses principes sont intériorisés, l’acteur politique ou le Chef de l’Etat entant que leader devient éthicale.

Lorsque les règles et les principes de la Bonne Gouvernance sont respectés ; ils obligent l’acteur politique ou le Chef de l’Etat entant que leader à s’assurer que :

 

1.     Les affaires de l’Etat sont conduites selon les normes et lois de la République. C'est-à-dire dans le respect de la loi.

2.     Les affaires de l’Etat sont conduites dans l’intérêt général. L’action gouvernementale doit toujours revêtir un caractère d’intérêt général.

3.     Les affaires de l’Etat  sont conduites en temps opportun. C'est-à-dire, dans le temps exigé par l’intérêt général.

4.     Les affaires de l’Etat sont conduites d’une manière inclusive et transparente. C'est-à-dire, en mettant à la disposition de la population des décisions transparentes qui font l’objet des mesures efficaces de gestion et de contrôle des risques.

5.     L’Etat doit développer des stratégies de contrôle de gestion et des risques : L’Etat Congolais doit encourager et traiter avec les services d’audits privés.

6.     La mise sur pied d’un service de Protection Publique, qui aura pour tache d’enregistrer et de traiter en collaboration avec la justice Congolaise tous les abus causés par l’administration publique à notre population dans la fourniture des services.

7.     La mise sur pied des lignes ou numéros téléphoniques publics d’urgences pour contacter directement la Présidence de la République, le Gouvernement et le Parlement afin de servir directement la population.

 

 

Pour terminer son discours, le Chef de l’Etat avait déclaré ce qui suit : « … A long terme, cette vision devait être aussi, parce que ce qui est en cause, c'est l'avenir de nos enfants dans un monde de plus en plus concurrentiel, et que l'élection présidentielle a pour objet de permettre aux populations congolaises, dont notre jeunesse, de choisir. Choisir ce qu’elles veulent devenir. Choisir les voies et moyens pour y parvenir. Choisir celle ou celui qui va les y conduire. (…) Pour ambitieuse qu’elle soit, la vision que je vous propose pour l'avenir du Congo, et dont le plan de mise en œuvre vous sera communiqué dans les jours à venir, est à notre portée…».

 

Alors, tout le peuple Congolais et la communauté internationale attendent voir et apprécier le plan de mise en œuvre du projet « la Révolution de la Modernité ». Mais nous pensons pour notre part que la première des choses serai celle de se débarrasser des vautours politiques, de considérer l’opposition comme un contre pouvoir et de mettre en pratique les principes de la Bonne Gouvernance comme nous venons de le démontrer ci haut.

 

Chers Compatriotes, Congolaises et Congolais, faites circuler ses propositions qui méritent vos critiques. C’est ça la Bonne Gouvernance.

 

www.action.good.governance.org

 

Serge Ntumba.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by action.good.governance.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de action.good.governance.over-blog.org
  • Le blog de action.good.governance.over-blog.org
  • : Ce blog est initié en vue d'inviter le peuple du monde à échanger sur la bonne gouvernance aux fins d'humaniser la planète...
  • Contact

Profil

  • action.good.governance.over-blog.org
  • Specialiste en Sciences Politiques et Administratives de Luniversite de Lubumbashi. Certifie en Bonne Gouvernance a l'Universite de Pretoria en Afrique du Sud.Pere de 3 enfants.
  • Specialiste en Sciences Politiques et Administratives de Luniversite de Lubumbashi. Certifie en Bonne Gouvernance a l'Universite de Pretoria en Afrique du Sud.Pere de 3 enfants.

Recherche

Liens