Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 18:17

 

COMPTE RENDU No. 002/DD/ABG/09/2012

 

L’an deux mille douze, le premier jour du mois de Septembre, s’est tenu dans la salle du Cathedrale Sacred-Heart of Jésus Christ, sise au coin des Avenues Visage et Bosman à Pretoria, sous la conduite de l’Action et Bonne Gouvernance; la deuxième réunion du Groupe des Sages pour les préparatifs du dialogue dans la diaspora.

 

Etaient-présents:

A. Pour l’Action et Bonne Gouvernance:

  1. Serge Ntumba
  2. Charles Vangu
  3. Teddy Elongo;

 

B. Invités:

  1. Bishop Kamanda: Fraternité de la vieillesse heureuse,
  2. Pasteur Bebbly Tshibangu: Association des Eglises Francophones de l’Afrique Australe,
  3. Monsieur Toko Diangani: Doyen,
  4. Monsieur Jospin M’vuemba: Combatant,
  5. Monsieur Elbo Kisigwa: Mutualité des Bafuliro à Pretoria,
  6. Monsieur Jean Marie Mujanay: Parti Politique UDPS,
  7. Docteur Muleba: Parti Politique UDPS,
  8. Monsieur Fred: Editeur,
  9. Monsieur Jacques M. Ngunda:
  10. Monsieur Martin Mande: Xaveri Movement,
  11. Monsieur Josué Diwa: Association des Etudiants Congolais de T.U.T, (Pretoria)
  12. Monsieur Godefroid B.

 

C. Etaients Empéches:

 

  1. Monsieur Mafefe Mutomb: Doyen,
  2. Docteur Songa Bao: Mutualité de Bandundu,
  3. Monsieur  Claud Ibangila: Parti Politique PPRD,
  4. Pasteur Tshilenge
  5. Professeur Kadima.

 

Six points étaient inscrits à l’ordre du jour, à savoir:

                               I.      Lecture et adoption du Compte Rendu de la première réunion du 18 Septembre 2012.

                            II.      Détermination des causes de la crise et proposition des solutions.

                         III.      Etude de la mise sur pied d’une structure pour la diaspora. Congolaise et la possibilité de définir le profil de son futur leader. Cette structure jouera en même temps le rôle de lobby.

                         IV.       Etude de la mise sur pied d’un réseau pour les différentes organisations Congolaises de l’Afrique du Sud.

                            V.      Etude de la possibilité d’impliquer l’ambassade dans le dialogue.

                         VI.      Divers: Rapport de l’équipe dépêchée au commissariat de la police pour vérification des faits sur l’arrestation des nos compatriotes.

 

L’ouverture de la réunion été marquée par une prière dite par Bishop Kamanda.

Monsieur Serge Ntumba, Président Exécutive de l’Action et Bonne Gouvernance, a présenté des excuses auprès des participants à cause du retard du début de la réunion, prévue à 10H00 ; et  par un verset  biblique tiré dans le livre de II Corinthien 05: 17 – 19;  il a exhorté les membres par rapport au ministère de la réconciliation qu’incarne tout Chrétien.

 

  1. Apres distribution et lecture du Compte Rendu faites par Monsieur Teddy Elongo, l’Assemblée a adopté le fond du Compte Rendu et a recommandé des amendements sur sa forme.

 

  1. Les avis ont été partagés quant aux causes de la crise dans la diaspora ; et les options ci après ont été soutenues par les uns et les autres:

Ø  Les interférences et les manipulations étrangères et celles des certaines autorités Politiques Congolaises,

Ø  Le manque de leadership au sein de la diaspora Congolaise et le manque d’organisation ; sont à la base de la crise et division en son sein.

Devant ces deux tendances, l’évidence de la division a été constatée du fait de la main étrangère et des conflits isolés et enregistrer ; sont les conséquences directes.

 

Pour pallier à cela, les suggestions suivantes ont été faites:

-    Le dialogue doit tenir compte de toutes les tendances socio politiques de la diaspora.

-          La nécessité de laisser de coté nos petits différends pour s’atteler aux choses utiles, par exemple: Ouvrir un compte bancaire pour le compte de la communauté. (allusion faite par rapport à d’autres communautés, qui ayant aussi des problèmes internes, mais restent unies et souder pour la cause de la communauté).

-          Les différends dans la communauté doivent être réglés d’après les procédures bibliques selon lesquelles, lorsqu’un compatriote a un problème avec un autre ; il doit aller le voir et en discuter avec un ou deux témoins.

-          Il faut cultiver la grandeur d’Esprit dans le chef des Congolais, car une nation est celle qui se distingue par des voix justes.

 

  1. Pour la mise sur pied d’une structure pour la diaspora Congolaise, et la possibilité de définir  le profil de son futur leader ; les uns ont souhaités la restructuration si possible d’un noyau d’une pareille organisation qui existe déjà.

 

 

Parlant du profil du futur leader, la neutralité et l’intégrité de celui ci ont été retenues comme profil de base. En cela, certains ont souhaités que le visionnaire du dialogue, en la personne de Monsieur Serge Ntumba ; soit l’homme qui doit prendre la direction de la structure.

 

  1. Une commission ad hoc a été mise sur pied pour traiter les points relatifs à la possibilité de la mise sur pied d’une structure pour la diaspora et celle d’un réseau de communication pour les différentes organisations Congolaises de l’Afrique du sud.

 

La dite commission est composée de:

1)      Mr. Serge Ntumba,

2)      Mr. Charles Vangu,

3)      Mr. Teddy Elongo,

4)      Mr. Jean Marie Mujanay,

5)      Mr. Jospin M’vwemba,

 

  1. L’implication de l’Ambassade dans le dialogue a divisé le Groupe des sages. Sur cette note, Monsieur Serge Ntumba a fait savoir au Groupe le contenu de sa rencontre avec son Excellence Monsieur l’Ambassadeur.

Il a souligné que le système de délégation a toujours été à la base des mauvaises   interprétations. C’est ainsi qu’il confirmera que si une telle rencontre avec son Excellence Monsieur l’Ambassadeur est prévue ; c’est tout le Groupe des sages qui y participera. Cette question a été renvoyée après l’installation du bureau provisoire.   

 

  1. Dans les divers, il était question de l’audition du rapport de la commission créée à propos de l’arrestation des compatriotes Congolais au commissariat de Sunnyside.

La commission a fait savoir a l’assemblée que sur les trois compatriotes qui étaient encore retenus au commissariat ; l’un d’eux était sans papier, un autre en retard d’extension de trois mois et le troisième avait perdu son document. Et les allégations contre Mr, Jerry, fonctionnaire de l’Ambassade ; n’était pas fondées car il était absent du pays (Afrique du Sud) pendant ce moment.

 

Commencée autour de 10h30, la réunion a pris fin vers 14h00 par une prière de clôture dirigée par le Pasteur Bebbly Tshibangu.

 

La prochaine réunion a été fixée pour le 22 Septembre 2012 à 10H00.

                                                                                                                            

Fait à Pretoria le 06 Septembre 2012

 

Serge Ntumba.

 

 

 

 

 

 

 

 

                          

Partager cet article

Repost 0
Published by action.good.governance.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de action.good.governance.over-blog.org
  • Le blog de action.good.governance.over-blog.org
  • : Ce blog est initié en vue d'inviter le peuple du monde à échanger sur la bonne gouvernance aux fins d'humaniser la planète...
  • Contact

Profil

  • action.good.governance.over-blog.org
  • Specialiste en Sciences Politiques et Administratives de Luniversite de Lubumbashi. Certifie en Bonne Gouvernance a l'Universite de Pretoria en Afrique du Sud.Pere de 3 enfants.
  • Specialiste en Sciences Politiques et Administratives de Luniversite de Lubumbashi. Certifie en Bonne Gouvernance a l'Universite de Pretoria en Afrique du Sud.Pere de 3 enfants.

Recherche

Liens