Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 09:27

"L'année 2016 sera une année de multiples défis", a déclaré le Chef de l’Etat Congolais dans un message télévisé adressé à l'occasion du Nouvel an. Mais, il a dit vraie par ce que lui-même se maintien au pouvoir par défi. Alors le premier défi à surmonter c’est lui-même.

Comme il reconnait qu’il est le premier défi à surmonter au cours de l’année 2016 ; je pense qu’il est sage pour lui et son entourage de quitter le pouvoir par la grande porte en organisant les élections dont la majorité de notre peuple a besoin.

L’incertitude sur l'organisation de la présidentielle censée se tenir en novembre 2016 ; est orchestrée et maintenue délibérément par lui-même le Chef de l’Etat. Il le reconnait dans son discours à la nation.

Chers compatriotes, je me pose des questions sur les capacités intellectuelles des conseillers qui travaillent sur les discours du Chef de l’Etat. Malheureusement, le Chef de l’Etat lui-même ne sait pas découvrir « les pièges »incérés par ignorance dans ces discours par ces conseillers.

Plus ça change, plus ça deviens la même chose, dit- t- on en politique : Quand leurs pouvoirs sont menacés par des oppositions démocratiques internes ; tous les dictateurs du monde ont un seul langage pour se maintenir au pouvoir et justifier la caporalisation de la vie politique : La consolidation de la paix chèrement conquise. On ne fait pas la paix sans le peuple, qui est le deuxième bénéficiaire ; car le premier bénéficiaire de la dite paix ; c’est eux-mêmes.

Mais une chose échappe leurs entendement (les dictateurs) ; ce que eux-mêmes la à tête des pays dont les processus démocratiques sont engagés ; constituent déjà une menace contre la paix par ce qu’ils sont naturellement anti-démocratiques.

Donc, par essence, le Chef de l’Etat Congolais constitue déjà un facteur d’insécurité et de perturbation de l’ordre publique. Alors, qui va, à l’heure qu’il est rétablir l’ordre et la paix en RDC ? Ce n’est plus lui, mais le peuple. Ce dernier doit se prendre en charge.

Dans son message, le Chef de l’Etat M. Kabila a de nouveau plaidé pour la tenue d'un "dialogue national", convoqué fin novembre 2016, en vue "d'élections apaisées".

Stratégie de pérennisation du pouvoir. Le peuple Congolais est très éveillé pour le moment. Coup de chapeau peuple Congolais. Cette stratégie avait réussie avec Mobutu. Mais au bout du fil ; les partisans du dit dialogue réclament un délai de deux à quatre ans pour organiser des élections "crédibles".

Plus ça change, plus ça deviens la même chose : Que faire ? A suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by action.good.governance.over-blog.org - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de action.good.governance.over-blog.org
  • Le blog de action.good.governance.over-blog.org
  • : Ce blog est initié en vue d'inviter le peuple du monde à échanger sur la bonne gouvernance aux fins d'humaniser la planète...
  • Contact

Profil

  • action.good.governance.over-blog.org
  • Specialiste en Sciences Politiques et Administratives de Luniversite de Lubumbashi. Certifie en Bonne Gouvernance a l'Universite de Pretoria en Afrique du Sud.Pere de 3 enfants.
  • Specialiste en Sciences Politiques et Administratives de Luniversite de Lubumbashi. Certifie en Bonne Gouvernance a l'Universite de Pretoria en Afrique du Sud.Pere de 3 enfants.

Recherche

Liens